Vivement des débats!

Journal de campagne de Patrick Morier-Genoud

Can­di­dat d’Echallens Autrement pour le Con­seil com­mu­nal et la Municipalité

Flo­rence Ethenoz et Elis­a­beth Bavaud ont bravé le froid pour assur­er la présence d’Echal­lens Autrement au marché.

Jeu­di 11 février

Il ne fait vrai­ment pas chaud ce matin. Lorsque j’ar­rive sur la Place de l’Hô­tel-de-Ville, à 8h15, Flo­rence et Babeth sont déjà là, vail­lantes, à dis­tribuer des fly­ers aux rares clients du marché. Corinne nous rejoint. Elle et moi allons main­tenant apporter des sacs débat aux autres par­tis et mou­ve­ments en lice pour les élections.

Pre­mière halte à l’ex­ploita­tion agri­cole de Jacques Got­tofrey. Nous ne le trou­vons pas, lais­sons notre cadeau sur une table, dans un por­ta­cab­ine qui sert vis­i­ble­ment de lieu de pause. J’e­spère que le can­di­dat de l’UDC à la Munic­i­pal­ité l’a bien reçu.

De retour au marché, nous offrons un de nos sacs débat aux mil­i­tants du SVI (social­istes, verts et indépen­dants) qui eux aus­si sont venus dis­tribuer leur fly­er. Puis nous repar­tons, pour cette fois aller apporter un sac débat à Céline Müller, can­di­date à la Munic­i­pal­ité du nou­veau mou­ve­ment Ecolo­gie & Citoyen­neté.

Enfin, c’est au prési­dent de L’En­tente, Jean-Luc Mis­erez, que nous allons offrir le sym­bole du dia­logue que nous souhaitons établir, non seule­ment avec la pop­u­la­tion mais égale­ment avec les forces poli­tiques challensoises. 

Coup de pub? Coup de com’? Notre geste n’est bien sûr pas inno­cent, c’est une manière d’ex­primer et de met­tre en lumière une des artic­u­la­tions de notre pro­gramme poli­tique: com­mu­ni­ca­tion, dia­logue, débat. 

De ce point de vue là, cette cam­pagne élec­torale est frus­trante. Les par­tis et les mou­ve­ments dis­tribuent leur matériel, alig­nent leurs idées, leurs slo­gans, essaient de se présen­ter de la manière la plus attrayante possible.

Ça fait par­tie du jeu mais je suis per­suadé que c’est d’une mise en com­mun des idées et des éner­gies dont à besoin Echal­lens. D’une représen­ta­tion, tant au Con­seil com­mu­nal qu’à la Munic­i­pal­ité, des dif­férents courants poli­tiques en présence dans la commune.

Il est pas­sion­nant de faire cam­pagne, oui. Mais vive­ment que l’on puisse débat­tre, con­fron­ter nos idées, met­tre en œuvre une intel­li­gence collective. 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!