La bêtise des lâches

Journal de campagne de Patrick Morier-Genoud

Can­di­dat d’Echallens Autrement pour le Con­seil com­mu­nal et la Municipalité

Nous nous sommes encore fait vol­er une affiche…

Jeu­di 25 février

Ça m’a mis de bonne humeur, allez savoir pourquoi. A tel point que j’ai décidé de laiss­er tomber le jour­nal de cam­pagne que j’avais écrit con­cer­nant la journée d’hier pour rapi­de­ment écrire celui-là.

Cette nuit, quelqu’un a sub­til­isé une de nos affich­es, à la Route d’Yverdon. Sans doute la même per­son­ne qui avait déjà sévit dans la nuit de same­di à dimanche.

Ça m’a mis de bonne humeur, oui, aus­si para­doxale que cela puisse paraître.

Peut-être parce que j’ai imag­iné cette per­son­ne, de nuit, habil­lée de som­bre pour ne pas se faire repér­er, se gliss­er jusqu’à la Route d’Yverdon. Peut-être avait-elle bu un petit coup pour se don­ner un peu de courage, parce que les lâch­es en man­quent, c’est leur problème.

Ensuite, elle a dû se bat­tre, cette per­son­ne, con­tre les vis qui tenaient notre affiche à une palette en bois. Il fai­sait froid, elle pes­tait, peut-être a‑t-elle dû se cacher dans les buis­sons en enten­dant une voiture arriver.

Nous, à Echal­lens Autrement, nous agis­sons au grand jour. Nous n’avons pas peur d’afficher nos opin­ions, nous les assumons, nous les défendons les yeux dans les yeux.

Tout en écrivant ce jour­nal, je reçois des nou­velles qui m’ap­pren­nent que nous ne sommes pas les seuls à avoir vu nos affich­es être van­dal­isées cette nuit. Ecolo­gie & Citoyen­neté et le SVI ont égale­ment été vic­times de per­son­nes n’aimant pas la démoc­ra­tie. La seule dif­férence, c’est que les leurs, d’affiches, ont été lais­sées au sol après avoir été arrachées. 

Oui, je suis de bonne humeur ce matin. Je trou­ve que c’est plutôt bon signe de provo­quer la bêtise des lâches.

Les affich­es d’E­colo­gie & Citoyen­neté et des SVI, vandalisées…

1 Comment

Comments are closed.

Echallens Autrement